Le fil d'Ariane

 

 


Une chose me frappe régulièrement tout au long de ce parcours de (re)connaissance de soi c'est l'espèce de direction  que la conscience réalise au fur et à mesure des éclairages.

La vérité apparaît comme étant la direction exactement opposée à ce qui était cru jusqu'alors

 

Voici tout un tas d'exemples en vrac, liste non limitée....

 

*ce n'est pas l'individu qui est responsable de ses actes mais les actes qui façonnent l'individu

ou autrement dit, ce n'est pas l'individu qui agit mais l'agir qui prend la forme d'un individu agissant.

 

*Les sens ne sont pas contenus dans le corps, c'est le corps qui est contenu dans les sens.

 

*la conscience n'est pas dans l'individu, c'est l'individu qui est dans la conscience

 

*Le monde (ou l'individu) n'est pas conscient c'est la conscience qui se met en forme monde (ou en forme d'individu)

 

* le monde n'est pas une succession d'instant, ce sont les instants qui sont une succession de monde

 

* ce n'est pas le monde (ou l’individu) qui crée les formes mais les formes qui créent le monde (ou l'individu)

 

*le paysage n'existe pas avant moi, c'est moi qui projette le paysage

 

*je ne suis pas contenu dans le monde mais c'est le monde qui est contenu en moi ou dit autrement mais de façon synonyme: la conscience n'est pas contenue dans le monde mais c'est le monde qui est contenu en elle.

 

*ce n'est pas l'oeil qui voit mais la vision qui se met en forme d'oeil.

 

*ce n'est pas le monde qui retentit sur moi mais moi qui retentit sur le monde. Le monde ne m'influence pas c'est moi qui le façonne car il est le reflet exact de mes croyances. Ce n'est pas le monde qui me fait mais moi qui fais le monde

Ce que je crois fabrique un individu nommé moi et son monde, sa vie à chaque instant dans le film 

 

*je ne suis pas dans le film, je fabrique le film à partir de ce que je regarde « intérieurement »

 

*le regard n'est pas dans le film il est en dehors de lui

 

*ce n'est pas la personne qui rêve mais le rêve qui crée la personne.

 

*ce n'est pas l'individu qui s'éveille à la conscience mais la conscience qui s'éveille de l'individu

 

*ce n'est pas l'individu qui disparait mais la réalisation qu'il n'a jamais existé

 

 

à suivre

 

 

 

 

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....