Vie

 


Encore quelque chose d'indéfinissable!

On essaye de lui donner un sens et à chaque fois c'est un échec car tout sens l'enferme la limite et la dénature. Pourtant si on demande à tout un chacun s'il sait ce qu'est la vie, en s'extirpant de la réflexion, cela devient une évidence, oui on sait ce qu'est la vie.

 

On ne peut en décrire que les reflets, les formes qu'elle anime mais la vie elle-même, on la sait, on la vit sans pouvoir en parler.

 

Ce que l'on peut aussi constater c'est que les reflets, les expressions de la vie sont issus directement de soi. Soi bien sûr en tant que regard, conscience, amour etc... et non pas la forme mentale soi c'est à dire "le moi".

 

Soi est ce qui fait naître les formes vie

 

Soi et la vie, c'est identique.

 

 

 

La vie (fév 2014)

 

A travers la manifestation il existe une constante que l’on peut ressentir à chaque instant.

Cette constante, difficile voire impossible à décrire est comme faite d’une lumière, d’une force transparente, d’une intensité, d’une puissance, qui éclairent et animent chaque « objet » de la manifestation.

 

Le contraste est particulièrement net avec le passage de l’état de sommeil à l’état de veille.

Cela m’a souvent frappé : cette lumière intense qui contraste entre l’absence de perception et la présence de perception.

Au moment du rêve nocturne, cette lumière paraît commencer, l’éclairage commence à être perçu bien que nettement atténué par rapport aux perceptions diurnes.

 

Cette lumière, n’est pas visible, pas objectivable, elle est en fait toujours là mais ne se perçoit qu’au travers de ses expressions ou perceptions. Sans perception, elle ne se voit pas mais se sait être.

 

En fait cette lumière intense qui éclaire et anime toute perception c’est tout simplement la vie.

 

 

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....