Voie radicale

 


C'est reconnaître sans détours

 

 

**que la pensée, la réflexion, les perceptions sont les attributs et les fonctionnalités qui appartiennent à l'individu, que cet individu appartient lui-même au film de la vie qui se déroule devant l'œil du regard ou conscience et que c'est le film qui gère l'individu comme tout ce qu'il contient.

 

**Que soi même voyons le film, l'individu et les attributs de l'individu, voyons les mouvements et les  changements gérés par le film ce qui implique donc que nous sommes identiques à l'œil du regard

 

-->Conséquence implacable, soi = l'oeil du regard = conscience.

 

 


Ainsi, en ce moment même, Dayana qui écrit ces mots et phrases est individu au sein du film, gérée par le film, et observée par moi c'est à dire conscience. Et vous qui lisez ces mots et phrases êtes individus au sein du film, gérés par le film et observés par vous c'est à dire conscience.

Rigolo, pas vrai, 2 individus mais une seule et unique conscience !

 

A noter que tout ce qui est perceptif est géré par le film et que celui-ci s'écrit à chaque instant.

 

 

 

 

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....