Pour que l'identité au rêve s'arrête, celui-ci doit être reconnu totalement dans sa nature de rêve

 

 

 

 

Je "me" regarde.

Je, regarde un film dont "je" est le héros.

Le titre du film est "la vie de je" ou équivallent: "l'histoire de ma vie".

 

*NB

- Je est le Spectateur: Regard

- je ou me ou ma ou mien est l'individu, le héros du film et ses possessions, il n'a d'existence que dans le film et pourtant....

- Je, bon public, se prend pour cela...........

 

 

 

 

Dans le rêve, la vie n'est que l'ombre d'elle même

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....