(2010)  « Mon ego »

 

Le corps concrétise les énergies présentes. Il n’appartient à personne.

Si le fonctionnement égotique le traverse il le concrétise.

Seule l’identification à ce fonctionnement fait que la concrétisation se cristallise (se fige)  et donc se matérialise aussi dans le corps sous forme de blocages plus ou moins denses.

 

C’est pareil pour l’ego, il s’agit d’un simple fonctionnement qui prend racine dans une création imaginaire issue de la pensée. C’est l’identification à cela qui fait apparaître le « je ».

 

 En réalité, il n’y a pas « mon ego », l’ego n’appartient à personne car il n’y a personne. Quand on dit « mon ego », c’est ce même ego qui dit « mon » et c’est uniquement une nouvelle pensée qui dit s’attribuer l’égo c’est-à-dire la pensée « je suis un moi ». Il n’y a donc pas « mon ego »  car il n’y a aucun propriétaire mais juste une pensée qui dit « le moi » est mien. !...

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....