Corps et expressions de vie (2010)

 

Le corps concrétise l'expérience. Si la conscience se fixe sur la limitation (monde de l'ego), le corps concrétise les limitations de l'ego. Si la conscience se vit dans l'Unité, le corps peut se libérer et devenir fluide sans accroche des énergies qui le traversent. Il reflète alors la sérénité, le silence et laisse entrevoir l'illimité et l'éternité de notre vraie nature.


Quand on regarde les gens dans la rue par exemple, on peut voir qu'à chaque instant leur corps matérialise une intention sous-jacente par son expression: une émotion, un sentiment, un ressenti, un état d'être etc... Cela peut être de la joie, de l'affairement, de la nonchalance, du stress, de la tristesse, de la rêverie,  de la concentration, de la préoccupation etc... Le corps prend une ou des attitudes, des mimiques, certains mouvements qui permettent de reconnaître ce qui est exprimé en arrière-plan. Lorsque nous sommes devant un interlocuteur, nous percevons ses intentions au-delà des simples paroles, par toute la gestuelle, les mimiques et positions de son corps  bien souvent de façon plus sûre et fine que par le langage seul.

A chaque instant, il existe comme une intention de la Source (ou Essence de tout ce qui est) qui  va s'exprimer à travers le corps.

Le corps peut ainsi être vu comme un medium d'expression des intentions de la conscience. On pourrait même dire que  l'entité psyché-corps est medium d'expression de la Vie. 

Tout se passe dans le Présent, dans l'instantané, dans l'Eternel -Présent.

 

 

Ainsi, la conscience à travers la forme humaine, à la fois, manifeste l'expérience et à la fois l'expérimente,  à partir de cela  peut se reconnaître  dans l'objet de la création, dans l'observateur de cette création et dans l'expérience elle-même. En conscience, chaque expérience permet de se reconnaître soi-même comme la Vie, comme la Source de tout ce qui est.

 

Ceci change continuellement en un flot de diversité et multiplicité non-stop, sur la trame immuable silencieuse et sereine de notre Essence sans forme: conscience pure

 

 

 

 

 

 

Le fait de maintenir ce site en ligne est payant.

Tout ceci fait partie de mon travail. 

 

Pour soutenir ce site:

merci de votre

 DONATION


 

Pour connaître les activités de Dayana, rendez vous sur le site  " Êtreté" :

 

www.etrete.com

"Je" suis ce qui voit tout ce qui est vu. "Je" est sans identité.

 

Tout ce qui est vu appartient au film, est géré par le film, nait vit et meurt dans l'instant.

 

Même le parcours de réaliser tout cela appartient au film.....